Comment monétiser YouTube
Comment monétiser YouTube

Faites-vous payer pour diffuser votre Marketing Vidéo

…grâce au programme AdSens sur YouTube

“Gagner de l’argent en dormant 😲?  “

Et si les réseaux sociaux vous payaient pour diffuser votre marketing  ?

Quand je prononce ces mots, on me regarde comme si j’étais fou. En réalité, le marché du travail nous a conditionnés pour échanger notre temps pour une rémunération : le fameux “taux horaire”. Seulement, nous ne sommes plus dans l’ère industrielle ou on “badgeait” pour avoir “plus d’heures”. De nos jours, même les horaires d’ouverture des magasins ne dictent plus la consommation, car les gens achètent sur Internet la nuit.

Mais se focaliser seulement sur l’e-commerce, c’est s’enfermer dans la logique “produit”, alors qu’il existe à présent une multitude de façons de profiter du digital.

(pour savoir comment monter un business e-com, consultez ce guide)

Dans ce troisième article sur “Comment cumuler les revenus facilement”, je vais vous parler de YouTube. 

YouTube, c’est pas que pour les lol chats?

Beaucoup d’entreprises considèrent YouTube comme un canal de diffusion, une sorte de TV pour les GenZ et s’ils y publient des vidéos, s’en servent juste pour y diffusent leur publicité.

Mais savez-vous qu’avec un simple changement dans les paramètres vous pourriez monétiser votre chaîne? Peut-être que vous seriez encore plus surpris en apprenant que c’est ce fameux “revenu passif” dont parle les entrepreneurs digitaux, c’est-à-dire des paiements automatisés 24h/24 7j/7?

En d’autres termes, “gagner de l’argent en dormant” 😉

Okay, mais ça ne paie pas peanuts?

L’Internet 2.0, souvent appelé le grand “égalisateur” a mis fin au monopole des grandes agences de com, car tout d’un coup, n’importe qui pouvait s’auto-publier sans être obligé d’acheter un créneau de diffusion … et atteindre des milliers de personnes avec ses contenus.

Certains ont compris qu’en grandissant leur influence web & en combinant ces plateformes digitales, on pouvait gagner gros. Vous en connaissez peut-être quelques-unes : Lilly Singh, plus de 10 millions de dollars. Ryan, 6 ans seulement, 11 millions avec sa revue de jouets. Logan et Jake Paul, plus de 12 millions chacun.

En 2012, plus de mille YouTubers gagnaient au-dessus de 100K en revenus publicitaires par an. Récemment, Google a révélé que le nombre de YouTubers dépassant les 100K par exercice fiscal a augmenté de 40% tous les ans depuis.

Ce n’est pas prêt de s’arrêter. Mais comment font-ils?

Derrière ces revenus se cache un programme qui s’appelle ADsense.

Comment une entreprise pourrait en profiter?

Habituellement, les entreprises doivent payent les réseaux sociaux pour marketer leurs produits et services, mais sur YouTube, vous pouvez non seulement publier gratuitement, mais vous faire rémunérer à chaque fois que quelqu’un regarde !

Comment faire, concrètement ?

Peut-être avez-vous déjà remarqué les publicités qui sont diffusées avant ou pendant les vidéos? Beaucoup pensent que les créateurs touchent seulement une commission si le visiteur clique/achète le produit mis en avant – mais en réalité, la personne qui a mis la vidéo en ligne peut générer des revenus dès qu’un visiteur regarde.

Il suffit d’actionner les bonnes options dans les paramètres!

Si vous avez une chaîne depuis longtemps, vous êtes peut-être déjà éligible

Avez-vous 1000 abonnés et 4000 heures de vues?

Pour vérifier, allez dans le tout nouveau YouTube Creator Studio (en cliquant sur votre avatar google en haut à droite dans votre navigateur) et dans le tableau de bord de votre chaîne, sélectionnez “Monétisation”.

Pas éligible?

“Mais Kaizen, notre problème est justement que personne ne regarde nos vidéos.”

C’est classique. Vous ne savez pas vendre sur les réseaux sociaux. Mais pas d’inquiétude, c’est justement ce qu’on va adresser 😉

Comment se rendre intéressant?

Pour qu’un réseau social comme YouTube vous rémunère, il faut que vos vidéos soient cliquées ET regardées sur la durée.

Et on a tous été là : vous demandez à une agence de com avec un directeur artistique top de créer une vidéo professionnelle, vous n’hésitez pas à mettre le budget … et ça récolte 15 vues. 😰

Parmi vos spectateurs, vous suspectez : votre mère, très fière, probablement votre meilleure moitié et le reste? Des clics de pitié venant de vos employés à condition qu’ils vous aiment bien.

Non seulement YouTube ne vous paiera pas, mais personne n’achètera le produit que vous vantez dans la vidéo.

Voici donc le secret:

“L’humain scanne en permanence son environnement pour identifier des éléments qui pourraient lui faciliter la vie. Toute information qui ne l’aide pas dans ce sens est ignorée.”

En anglais, ça s’appelle le filtre WIIFM (“what’s in it for me?” ou “qu’est-ce que ça me rapporte?” en français).

“Le contenu est roi, mais le contexte est dieu”

selon Gary Vaynerchuck 🥊.

Mais en quoi cette citation peut vous aider à créer du marketing qui se traduit en ventes? Observons d’abord comment les gens perçoivent votre marketing actuel:

À chaque fois que vous publiez un post qui met un produit, un évènement ou une promotion en avant, vous décidez de commencer avec un “Quoi“.

Mais le prospect examine TOUT par le filtre WIIFM . En d’autres termes, il veut une solution pour un problème qu’il doit résoudre de manière urgente. Ça, c’est “Pourquoi” il est sur un moteur de recherche (et Youtube est le 2ème moteur de recherche au monde).

“Bah, c’est pour ça qu’on paye pour mettre notre produit en avant” me diriez-vous. “S’il en a besoin, il achètera”.

Il y a juste un souci avec cette logique:

Déterminer si votre publication va effectivement l’aider lui demande un effort cérébral. Bombardé par plus de 3000 messages publicitaires par jour et ne possédant qu’une réserve d’énergie limitée, le prospect accorde entre 1 et 2 secondes à chaque message dans son fil.

“Si votre com ne peut être classifiée comme “utile” instantanément, le cerveau du prospect ne dépensera pas d’énergie pour l’analyser.”

Il passera outre. Avant même d’avoir lu. C’est terminé, vous avez disparu en haut de l’écran.

Voici le principe illustré :https://www.linkedin.com/embeds/publishingEmbed.html?articleId=9114197709660471603

(vidéo tirée du support de cours “communication commerciale de KCS)

Voyons voir si vous en êtes “coupables !

Ne sont pas immédiatement catégorisables comme “utile”:

  • Descriptions caractéristiques produit (fiche technique)
  • Visuels complexes (page d’accueil site web surchargé, promotions multi-produits flashy, photos produit en dehors du contexte d’utilisation)
  • Look générique (visuels banque d’images, templates site web ou mailing)
  • Jeux de mots aussi originaux ou futés qu’ils soient (la bonne idée du patron)

Aïe, aïe, aïe, voilà 99% de tout ce que vous faites?

Il est temps d’agir!

Comment créer un message remarquable et mémorable?

Si le prospect ne prend pas l’énergie d’étudier quoi que ce soit qui ne lui “rapporte rien”, il faut tout simplement lui faciliter l’accès à la solution.

Le content marketing consiste donc à se mettre à la place du client. Littéralement.

Pensez à votre propre comportement : vous ne savez pas comment faire telle ou telle chose – appelez-vous un spécialiste, carte de crédit en main?

Non, vous allez utiliser un moteur de recherche comme Google ou YouTube 🧐

Et haut des résultats de recherche, vous allez soit tomber sur une publication du genre “le Blog de Béa” (qui se fait d’ailleurs payer par des entreprises qui veulent montrer des pubs à ses abonnés), soit sur la page d’une entreprise qui a compris comment fonctionne le SEO.

Si cette entreprise utilise des pratiques commerciales obsolètes, voilà le pitch produit/promotion que vous allez immédiatement ignorer.

Mais si elle fait du content marketing? Voilà un tuto, article ou une check-liste utile, actionnable et surtout, accessible gratuitement.

Votre prospect, ayant trouvé réponse à son problème s’est arrêté de scroller et s’engage dans vos contenus.

“Mais Kai, si je réponds gratuitement, je ne peux plus vendre” me diriez-vous.

Faux.

En faisant figurer votre vidéo en tête des résultats de recherche, vous :

  1. Sortez immédiatement du lot
  2. Commencez à construire une relation avec le prospect
  3. Créez de la confiance si votre réponse est utile

Du coup, le prospect va consommer davantage de vidéos (voilà vos revenus AdSense) et si vous y placez un entonnoir pour vendre des services connectés, le content marketing va:

  1. Déclencher l’appel entrant avec une décision d’achat déjà prise 🥳

Un peu comme je viens de faire 😜

Activez la monétisation

Maintenant que vous avez compris que c’est en faisant du Content Marketing que vous allez pouvoir monétiser votre chaîne YouTube, voici les étapes pour l’activer dans les paramètres :

Allez dans YouTube Studio et choisissez « monétisation » dans le menu à gauche. Ici, vous verrez où vous en êtes, mais surtout, vous pouvez demander à YouTube de vous notifier dès que vous êtes éligible.

En activant cette option, vous allez recevoir un email automatique le jour j qui vous demandera de fournir vos informations bancaires (RiB).

Vous passerez ensuite par une période de vérification de votre chaîne qui dure typiquement 30 jours. Si vous êtes en conformité avec le règlement (attention à ne pas produire de contenu susceptible d’être pour enfants, car COPPA réduira considérablement vos options de monétisation), vous allez recevoir votre email d’activation officielle.

Mais attention, ce privilège n’est pas « acquis » – votre chaîne doit à présent gagner 70€ de revenus publicitaires par mois avant que YouTube vous effectue le virement (typiquement entre le 21 et le 26 du mois).

Qu’est-ce que ça représente? En moyenne, YouTube paye 2€ par mille vues. Ce tarif varie bien entendu en fonction de votre secteur et de la valeur publicitaire y associé (CPM = cost per mille). En règle générale, les chaînes “business” ont un CPM bien plus intéressant que d’autres qui traitent de la “comédie” par exemple (car les gens qui les regardent achètent plus et ont des budgets plus élevés).

Vous savez ce qu’il vous reste à faire

Si le pitch produit ne vous apporte ni vues ni argent, adoptez le marketing de contenus pour vendre plus ET monétiser vos canaux de publication 🥳.

Et si vous ne savez pas faire comment, deux solutions : abonnez-vous et suivez moi ou si vous êtes pressés (c’est vrai que le coronavirus n’a pas été tendre avec bien des business), prenez contact pour donner un coup de boost à votre stratégie marketing.

La réussie, c’est tout de suite!

Scroll to Top

Bientôt sur KCS

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Une formation gratuite

Menez une enquête de formation ludique et devenez un as de la vente en jouant au  SERIOUS GAME “Lutte contre la Fraude”